Exposition et médiation culturelle

59

Organiser une exposition durant hiver au Québec est toute une expérience. Pourquoi? À cause de l’imprévisibilité de Dame Nature, des bancs de neige, des routes glissantes et du transport du matériel. Mais ça se fait!La proposition que j’ai reçue en décembre m’a convaincu que le périple en valait la peine. St-Hippolyte est un beau village à 15 kilomètres de St-Jérôme qui met l’emphase sur le développement d’un milieu de vie de qualité et de la culture.L’inventaire de ma collection d’œuvres fait, un choix s’imposait pour rendre le tout cohérent. Sculptures, collages et techniques mixtes se sont retrouvés dans les Laurentides dans salle remplie de lumière annexée à la bibliothèque.

St-Hippolyte
2018

Le vernissage est une occasion de présenter officiellement notre travail avec le public, les gens se déplacent pour mieux connaître l’artiste et l’histoire derrière les œuvres exposées.

Rallier 3 techniques en arts visuels sur le même plancher amène des conversations fort intéressantes, les mondes qui ne sont pas toujours connectés ensemble mais cohabitent volontiers.

Le 21 février, une médiation culturelle a eu lieu avec les élèves de 2ième année de l’école du village. A la queue leu leu, ils ont tout d’abord, regardé, émis des commentaires sur les 50 pièces exposées. Des explications éclairaient le processus de création et le savoir-faire. Après avoir répondu aux réponses, ils se sont tous attablés entourés de papiers magasines, colle et ciseaux pour créer des sculptures de personnages inventées, farfelues et très colorées: chacun a construit sa sculpture avec des images déchirées, découpées, superposées de magazines de décor, catalogues de plantes, de quincaillerie, de vêtements. Les travaux sont exposés à la Bibliothèque pour quelques semaines dans la partie Jeunesse.

Côtoyer la jeunesse qui grandit et la sensibiliser à la culture fait partie des obligations des citoyens. Parce que sans culture, une nation n’est pas différente d’une autre; avec une culture vivante, colorée qui s’anime dans tout le territoire, on est fier d’y appartenir.

Si vous n’avez pas la chance de vous rendre à St-Hippolyte peut-être serez-vous tentés de vous rendre aux autres événements en 2018 :

Printemps de la sculpture à la Place des Citoyens à Ste-Adèle du 18 au 21 mai
Route des Arts des Basses Laurentides à mon atelier du 13 au 22 juillet
Galerie Espace 4844 rue St-Laurent, Montréal du 14 au 21 août

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here